Choisir le bon inspecteur en bâtiment?

Le grand jour est arrivé, vous avez enfin trouvé la maison de vos rêves! L'acheter sur un coup de tête pourrait être une très grave erreur. Pensez-y bien, c'est un des investissements les plus importants de votre vie. Mais à qui faire confiance pour inspecter votre future propriété? Devriez-vous choisir l'inspecteur recommandé par votre courtier immobilier?

Quels sont les critères d'un bon inspecteur?

Premièrement, ne vous fiez pas au prix. Il va toujours y avoir des inspecteurs en bâtiment à rabais. Le prix devrait être un des derniers facteurs retenu pour la prise de décision quant au choix de l'inspecteur. Dites-vous que sur un achat de plusieurs centaines de milliers de dollars, vous voulez que chaque racoin et chaque détail soit vérifié avec minutie. Sauver 100$ lorsqu'on découvre un problème important quelques années plus tard, qu'un inspecteur minutieux et expérimenté, prenant tout le temps nécessaire, n'aurait pas passé à côté, au départ, n'est sûrement pas une aubaine.

Choisir le bon inspecteur en bâtiment?

L'idéal est de faire vos recherches avant même de faire votre offre d'achat. Les inspecteurs en bâtiment référés par votre courtier immobilier (assurez-vous qu'il vous en réfère plus d'un, car leur code de déontologie l'oblige) pourraient être très bons, mais n'empêche qu'il y a un possible conflit d'intérêts. Lorsque la dernière personne susceptible de mettre un frein à la vente est recommandée par la personne même qui a pour mandat de vendre ou d'acheter la maison, il faut se poser des questions. Par contre, les délais sont tellement courts, suite à une offre d'achat, que les courtiers n'ont souvent d'autre choix que de vous donner des références afin d'accélérer le processus.

Un inspecteur en bâtiment diplômé et membre d'une association reconnue

Vérifiez si l'inspecteur a une formation ou diplôme en inspection de bâtiment et s'il fait partie d'une association reconnue, telle que l'Association des inspecteurs en bâtiment InterNACHI Québec. Suit-il une formation continue afin de se tenir à jour? A-t-il une assurance erreurs et omissions?

Afin d'être encore plus en confiance, vous pourriez choisir un inspecteur ayant de l'expérience dans le domaine de la construction. Une formation est indispensable, mais l'expérience est aussi importante, voire plus encore.

Un bon vulgarisateur

Lors de l'appel téléphonique, posez des questions. Est-ce que l'inspecteur en bâtiment prend le temps de vous répondre, et ce, dans un langage compréhensible pour vous? Il est important que l'inspecteur connaisse bien les termes reliés à la construction, mais il doit également être capable de bien vous expliquer les différentes composantes et problématiques, lors de l'inspection.

Demandez un exemple de rapport d'inspection

Le rapport d'inspection est aussi important, voire plus, que l'inspection elle-même. Ce document légal vous protège en cas de découverte de vices cachés dans le futur.
Le rapport d'inspection sert à négocier le prix d'achat, mais énonce également les problématiques importantes, les correctifs à effectuer au fil du temps et est donc un précieux guide d'entretien à suivre religieusement pour maximiser votre investissement.
Est-ce que le rapport est facile à suivre? Des photos suivent les constats afin de bien comprendre l'ampleur de ces derniers? Est-ce que le rapport est personnalisé au bâtiment inspecté ou il est rempli que de conseils généraux ou mises en garde pouvant être attribués à n'importe quel bâtiment?

Prenez garde aux rapports instantanés

Plusieurs apprécient avoir le rapport d'inspection immédiatement après l'inspection et y voient un gage de professionnalisme. Par contre, pour le même prix, ne serait-il pas plus avantageux de savoir que l'inspecteur en bâtiment passe de nombreuses heures pour la rédaction du rapport d'inspection, tout en révisant chacune des centaines de photos prises, lors de l'inspection? Vous aurez donc un rapport d'inspection beaucoup plus complet et personnalisé qu'un rapport remis sur le tas, immédiatement après l'inspection.

Ne vous gênez pas pour demander un exemple de rapport d'inspection. Un bon inspecteur en bâtiment est fier de sa qualité de rapport et se fera un plaisir de vous en fournir un exemple.

Combien peut coûter une inspection en bâtiment?

Plusieurs critères peuvent influencer le prix d'une inspection :

Pour une maison unifamiliale, on peut s'attendre à 550$ et 350$ pour une copropriété.

La thermographie en inspection préachat

Une demande de plus en plus courante lors de prise de rendez-vous : Est-ce que vous faites de la thermographie?

La thermographie est un outil d'analyse très intéressant lorsqu'appliqué dans les bonnes conditions. Lors d'inspection préachat, il est impossible d'effectuer adéquatement une analyse thermographique. Un des facteurs importants à considérer est l'écart de température. Selon le Gouvernement du Canada, les variations de température de 20ºC ou plus permettent de réaliser ces travaux de six à huit heures après le coucher du soleil, ce qui est impossible lors d'une inspection préachat. Il y a d'autres facteurs à considérer, énumérés ici.

De plus, il faut être en mesure de lire adéquatement les résultats en ayant suivi, au préalable, une formation minimale de niveau 2. Peu d'inspecteurs ont cette formation et la plupart des inspecteurs ayant cette certification refusent systématiquement de faire de la thermographie, lors d'inspection préachat, dû aux conditions non favorables. Ils se gardent cet outil d'analyse pour de l'expertise et opèrent dans les conditions optimales, ce que le préachat n'offre pas.

En résumé, comment reconnaître un bon inspecteur :

Le métier d'inspecteur en bâtiment n'est toujours pas un métier reconnu, au Québec, d'où l'importance de bien faire vos recherches.